Countries Menus

Capitale: Accra

Langue officielle: Anglais

Population: 25,9 millions d'habitants

Les progrès démocratique et constitutionnel du Ghana lui ont valu beaucoup d’éloges et de soutien de la communauté internationale. Il s’agit d’avancées non négligeables, surtout quand l’on connait le passé du pays marqué par des coups d’état ainsi que les tendances observées ailleurs en Afrique. Cependant, alors que les Ghanéens s’installent dans une nouvelle ère d’espoir de paix et de stabilité démocratique, il reste encore beaucoup à faire pour que le Ghana puisse consolider ses acquis démocratiques et que les citoyens ghanéens puissent tirer profit des dividendes démocratiques.

OSIWA s’est depuis longtemps engagé au Ghana et a appuyé de manière significative une grande variété d’Organisations de la Société Civile (OSC) ghanéenne dans leurs initiatives concernant la gouvernance démocratique (promotion du leadership traditionnel comme un complément nécessaire à la progression de la démocratie dans certaines collectivités du nord du Ghana), l’accès à la justice (en particulier en ce qui concerne les violences domestiques), la réforme législative (plaidoyer pour la promulgation d’une loi sur l’accès à l’information) et la réforme économique ainsi que les initiatives concernant la gouvernance des ressources naturelles.

Dans ce contexte, les objectifs spécifiques d’OSIWA au Ghana visent à faciliter, à tous les niveaux :

    • Les réformes nécessaires dans les politiques et pratiques avec un accent particulier sur l’amélioration de la gouvernance et;
    • La mise en œuvre de politiques de gestion des ressources naturelles pouvant engendrer des changements économiques et sociaux positifs.

    Les exemples sont légions à travers le monde concernant la triste manière dont les revenus pétroliers et gaziers ont pu perturber la paix, la stabilité et la gouvernance. La découverte de pétrole en quantités commercialisables place le pays à risque face au syndrome de la «malédiction des ressources» et pourrait menacer la consolidation des acquis démocratiques.

    OSIWA propose donc de :

        • Appuyer et travailler avec les groupes locaux de contrôle de la gestion des ressources naturelles   dans le cadre des réformes politiques et législatives en cours afin de garantir l’élaboration de cadres appropriés, acceptables, équitables, progressistes et transparents pour la gestion du secteur du pétrole et de gaz;
        • Faciliter la participation des communautés riveraines des zones minières tout au long du processus d’exploration des ressources naturelles;
        • Suivre des mécanismes de transparence et de responsabilité appropriés au sein de l’appareil d’état et de l’administration publique afin d’assurer le versement de quote-part suffisants pour leurs propres développement et la protection de leur environnement;
        • Soutenir la participation active des communautés à la base dans la prise de décision locale et dans la mise en œuvre efficace des plans de développement locaux;
        • S’appuyer sur le soutien déjà apporté au plaidoyer en cours pour la promulgation d’une loi sur l’accès à l’information qui constitue une part importante dans le bon fonctionnement d’une démocratie et dans la bonne gouvernance.

      Restez connectés

      Latest Tweets

      Derniers Tweets

      Facebook Timeline

      Chronologie Facebook

      Osiwa Blog (OB)

      Blog OSIWA